RSS
RSS
Legacy Of darkness



 

Un maitre et un apprenti [Molari]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dark Aurora
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 17/04/2018
Age : 27
Race : Humain
Âge du personnage : 24 ans
Arme principale : Sabre laser à une main
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
3250/8000  (3250/8000)
Spécialité: Force (Sortilège)
Revenir en haut Aller en bas
Un maitre et un apprenti [Molari]
L’académie de Korriban, si on excepte le mois dernier pour sa sélection d’acolytes destiné à trouver son futur apprenti. Son dernier passage sur cette planète remontait à dix ans. Juste avant d’être elle-même choisi comme l’apprentie d’un Dark. Elle qui à l’époque se nommait encore Kraton Calista passa les épreuves et fut formée par un maître qui en réalité projetait de la tuer avec son père qui souhaitait se venger de la mort de sa mère qui décéda en la mettant en monde. Hélas, pour tous Dark Aurora est loin d’être facile à tuer. Ses rivaux, à l’heure actuelle, qu'ils soient six pieds sous terre sont n’ose comploter contre elle de peur d’être tué par elle. Or son disciple la servira de bien des manières. En premier assassin des concurrents gênants ou des cibles qui contrarie ses plans ou menace l’empire sith. Servir de test, car dans l’avenir elle projette de reprendre ses fils afin de les entraîner elle-même.

Mais avant de concrétiser quoi que ce soit, il lui faut cet apprenti. Aurora a choisi cinq candidats et elle a demandé à Harkun d’en sélectionner cinq également un mois avant son arrivée aujourd’hui. Comme elle recherche un assassin qui devra parfois espionner. La première épreuve fut simplement d’informer du nombre de candidats à tous les acolytes et d’en éliminer le plus possible avant de se retrouver au point de rendez-vous. Les règles sont simples, tous savent qu’ils s’agissent d’épreuve pour devenir l’apprenti sith d’un seigneur, mais aucun ne doit savoir que leur futur maître est un Dark encore moins du conseil noir. La deuxième règle étant qu’il leur sera interdit de tuer dans le mois quiconque n’étant pas un conçurent direct. Même s’il s’agit d’un fauteur de trouble ou d’un acolyte cherchant à les tuer. Le tout sans se faire repérer par quiconque.

La fourberie là-dedans étant qu’ils ne seront nullement qu’ils sont surveilliez. Ils devront y parvenir à le découvrir par eux-mêmes. Toutes les stratégies sont bonnes tant qu’il respecte les consignes données et si ce n’est pas le cas, il faudra se montrer avisé afin de ne laisser aucune trace de leur entorse au règlement. Dark Aurora a mis les pieds sur Korriban dans le but d’offrir un maître et surtout deux sabres laser en récompense. Elle ensuite repartirait avec un allié qui aura beaucoup à apprendre d’elle. Tout est parfaitement calculé afin que les acolytes encore en vie partent dans le lieu ou ils ont rendez-vous avec Harkun, du moins s’ils ont réussi à le trouver. Il y a un droïde sonde qui servira de transmetteur à la seigneur noir des sith sur place. Un maigre indice, tout comme celui d’épier Harkun. Qu’importe le moyen employé pour être à l’heure tant qu’il y arrive.

Désormais, ils doivent tous se trouver sur place et Aurora est parvenu à cacher les deux sabres laser dans deux endroits différents, l’un quelque par dans le tombeau de Naga Shadow et le second dans celle de Tulak Hord. Ses deux anciens seigneurs noirs des siths avaient un certain intérêt aux yeux dorés d’Aurora, même si elle ne partage pas toute leur conviction. Du moins rapport à ce qui est connu de leur histoire. Elle se mit en position, se dissimulant dans une tenue masquant sa corpulence et sa taille. Elle prit également un modificateur de voix afin de dissimuler son identité. Elle se plaça de manière à ce que l’hologramme montre une partie d’un tombeau. Seul indice pour le moment, du moins pour quiconque parviendra à le repérer. Elle voyait désormais les cinq acolytes encore en vie. Dans le hall d’accueil de l’académie ou les restes des maîtres et apprenti, vaquer à leurs occupations. Deux qu’elle avait sélectionné, une jeune twi’lek rouge de treize ans du nom de Valmar et un zabrak du nom de Molari. Les trois sont des humains, sauf que l’un d’eux va bientôt se retrouver disqualifié. Une égalité entre Harkun et Aurora. Sans trop ce le dire, le professeur de l’académie avait stipulé qu’il serait bien mieux ce qu’il faudrait comme apprenti à la Dark. Seulement, cette dernière prit cela comme un défi dont la victoire dépendrait de ses choix. D’ailleurs, celui qui fut son ancien professeur jetait un regard dégoûté à la twi’lek et au zabrak. Cela rendrait sa victoire plus savoureuse si l’un des deux parvient à remporter les épreuves. Elle croise les doigts pour qu’il s’agisse de ce Molari. Valmar a beau avoir était choisi par ses soins, le fait quelle soit une twi’lek la rend un poil trop différente des humains. Même si le fait d’être un adepte du côté obscur suffit à corriger le tir. Harkun prit la parole d’un solennel.

- Bonjour à vous seigneur, nos quatre candidats sont présents pour l’avant-dernière épreuve.

Les paroles du maître de l’académie sont soigneuse choisie, seigneur à la place d'excellence afin d'éviter de révéler que cela soit une Dark. Aurora souhaite observer les réactions des différentes personnes présentes. La Twi’lek compris vite qu’un acolyte allait mourir, elle stressa comme les trois autres humains, mais elle sentit qu’elle ne fut pas concernée. L’un des humains pris le même chemin, le second un chauve lui préservait sa contenance, le troisième un géant au cheveu long de jais lui afficher une confiance absolue. Cette réaction de la part du recalé ne l’étonne pas. La diplomate eut assez de temps pour analyser les diverses réactions.

- Bien comme il en a était convenu, je laisse votre futur maître vous expliquez la prochaine épreuve.

Aurora de sa voix modifié possédé le timbre d’une sorte de monstre. Cependant, un monstre calme et réfléchit.

- Votre épreuve est la suivante. Il y a deux sabres laser cachés, votre mission est d’un rapportée en retrouvant Harkun dans la grotte au Shyracks. Le seul changement dans les règles est qu’il n’est plus nécessaire de tuer la concurrence et qu’il vous sera interdit d’allumer les sabres laser en plus de les utiliser tant que vous ne serez plus l’unique acolyte en lisse. Sinon, je me verrais dans l’obligation de vous disqualifier comme Adamo.

- Quoi, mais ?!

- Vous avez tué cinq acolytes certes, mais cela à était vu et le comble aucun n’était un candidat. De plus même s’il n’y aurait eu aucune erreur, vous avez abattu deux autres acolytes dans un combat Au revoir, Adamo nous n’allons pas vous regretter.


Dark Aurora utilisa la poigne de force pour l’étrangler lentement et le soulever du sol. Dans l’agoni du refuser, cela servait à dévoiler un aperçut de la puissance de leur maître, qui en profitait pour scruter chaque réaction. La twi’lek souri, dire qu’elle avait manqué de le tuer, mais à cru qu’il ne s’agissait pas de la bonne personne à cause de son incompétence. Le chauve souri également, mais de soulagement, le dernier humain lui semblait attendre le signal du départ. Après plusieurs minutes à l’étouffer, Adamo rendit son dernier souffle et Aurora le lâcha comme un sac de patates au sol.

- Votre futur maître a eu la générosité de vous faire un exemple. La dernière consigne est que vous avez la journée entière pour trouver les sabres laser. J’ose espérer que l’un de vous aura grâce de ne pas nous faire perdre autant de temps. Si aucun sabre laser n’est trouvé alors vous serez tous disqualifiés. Le compte à rebours commence maintenant.

La diplomate coupa la liaison et quitta les lieux. Son dernier indice pour le second tombeau en plus de sa position dans la transmission est de traîner son pied en direction de l’autre tombeau. Aussi doué soit-il est impossible que l’un des quatre candidats puisse la rencontrer avant qu’elle ait mise les voiles. Elle compte sur Harkun pour lui dresser un topo de l’avancer des élèves. Il reste à observer qui a compris qu’elle cherche un assassin qui sache rester discret, qui puisse de temps à autre poser sa fierté au sol pour mieux planter avec le moment opportun.
Voir le profil de l'utilisateur
Molari Rautha
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 35
Race : Humain / Zabrak de Dathomir
Âge du personnage : 18 ans
Arme principale : deux sabres laser
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
46/100  (46/100)
XP:
1800/7000  (1800/7000)
Spécialité: Sabre laser dans chaque main
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]


Jusque là Molari ne s'en sortait pas si mal. Depuis son arrivé ici contre sa volonté, il s'était bien vite intégré à la situation. Une capacité aidé par son sens de l'observation et l'enseignement de celle qui s'était prétendu être sa mère. Personne ici connaissait son véritable nom et cela lui allait parfaitement. Huit ans s'étaient écoulés depuis son départ de Taris pour cette planète poussiéreuse. Des cornes ornaient son crâne à présent, et ses tatouages avaient prit de l'ampleur sur son corps. Une cicatrice marquait le dessous de son œil gauche, offrant un air  plus grave encore, sur ces traits qui devenaient un peu plus adultes. Son sabre vibro, qui ressemblait bien plus à un bâton qu'a une arme, résidait en son dos.  Croisant lentement les bras sur sa poitrine, Molari était sur les lieux depuis un petit moment déjà, faisant face à Harkun. Celui là, il rêvait chaque nuit de pouvoir l'occire, mais cela serait mal vu et le garçon avait déjà assez d’ennuis comme ça dans les bottes. Déjà qu'il avait éviter deux tentatives d'assassinat à sa propre encontre, il en avait retiré que s'occuper déjà de lui même était en soit une bonne chose. Son regard doré croisa un instant le visage méprisant de l'instructeur. Il pouvait bien l'observé, ça ne le dérangeait nullement. Pas alors que les épreuves étaient enfin à sa porté. Si cela se trouve ce soir, il ne verrait plus cette tronche d'humain, qui se croit supérieur aux Aliens. Qu'il ne s'avise pas à lui parler de ses cornes. Oui c'était le point sensible du gamin qui maintenant se retrouva entouré par d'autres Acolytes... Tient la Twi'lek aussi..Comment se nommait-elle déjà...Ah oui...Valmar. Gamine plutôt futée, il l'avait déjà vu à l’œuvre dans certain exercice. En tout cas, ils ne paraissaient plus très nombreux pour la suite des événements.. Cinq, la concurrence allait être rude. Cependant, le garçon  avait analyser l'endroit. Le grand hall, pas l'endroit idéal pour la moindre tentative malsaine de l'un d'eux. C'était déjà cela d'acquit. A moins d'être un peu trop sot.. et c'était pas ce qui manquait sur Korriban. Gardant le silence Molari ne se remit un peu plus droit que lorsqu'un hologramme ne s’enclencha devant eux.

Un visage masqué, c'était si original. Bon ce n'était pas comme si l'aspirant s'attendait à ce que la personne dévoile son identité, mais presque. Légère déception, mais qui laissa rapidement place à la concentration. On ne pouvait pas même  comprendre s'il s'agissait d'une femme ou d'un homme, en revanche il pouvait entrevoir une sorte de fresque à l'arrière plan, comme un temple. Ici, ce n'était pas vraiment ce qu'il manquait. Quoi qu'il en soit, c'est Harkun qui prit la parole... « Seigneur ».. Au moins ça donnait l'idée d'une identité, ou plutôt du grade. Mais cela pouvait être trompeur, comme tout ici pouvait l'être. Gardant les bras croisés, Molari se fit simplement plus attentif quand à ce qui vint à suivre. La mission avait des allures de simplicités, bien qu'il fallait toujours se méfier de ces temples. Il y résidait beaucoup de pièges, sans parler des autres aspirants. Son regard corrompu par le côté obscur  étudia pendant un moment les divers concurrents.  C'est là d'ailleurs que leur futur maître vint à signifier qu'ils allaient devoir faire preuve de finesse dans cette épreuve et ne point se faire prendre comme ce cher  Adamo. Ses pupilles jaune eurent à peine le temps de voir cet humain que ce dernier  s'étranglait déjà dans les airs. Voila qui donnait bien le ton de la situation. Lentement Molari abaissa ses bras, ignorant parfaitement l'instructeur qui parlait  de générosité... Un jour lui aussi il lui en offrira. Rapidement en son esprit il fit le point.. Temple, Sabre laser, retrouver Harkun. Ce dernier point était assez amusant en fait. En effet, savoir qu'Harkun allait devoir poiroté dans un endroit peu sûr possédait des allures de contentement. Bon en revanche, revoir les shyracks et les Tuk'ata l'était bien moins.

L'hologramme s'éteignit et cela donnait l'ordre définitif d'y aller. Soit, notre Zabrak se contenta de se détourner pour quitter le hall, prenant la direction des grandes marches, afin de rejoindre le sol poussiéreux de cette planète qui n'avait rien à envié à Taris question dangerosité. Ce faisant, l'aspirant zabrak nota la réaction de chacun de ses compères, les deux humains semblaient  très indécis quand à leur direction, mais pas Valmar. Elle semblait se diriger vers le temple de Tulak Hord. Un maigre sourire marqua les lèvres de Molari, elle aussi avait reconnu les fresques...Mais lui avait l'intuition que c' était plutôt du côté de Naga Sadow.  Et alors qu'il partait de son côté, il sentit que l'un des deux autres resté à  le traîne suivre la Twi'lek. Mais c'était pas son problème, alors qu'en poursuivant sa route il arrivait déjà devant ce fameux temple.. Il pouvait déjà ressentir le côté obscure s'en réchapper... ainsi que sentir la présence de pas mal de créatures indésirable. Ralentissant sa course, le Zabrak entra dans la pénombre des lieux, ne laissant plus que deviner un regard doré sous un tatouage plus accentué par l'atmosphère. Longeant les couloirs, son instinct le guidait toujours, tout comme son observation passé. Un danger se rapprochait... Et bientôt des bruits lui parvinrent, un son menaçant comme un sifflement. Des battement d'ailes. Prestement  Molari usa de sa vibro lame d’entraînement pour le  se défendre, venant à tuer un shyrack. Il n'aimait vraiment pas ces bestioles... C'est là qu'il crut entendre un bruit de pas, alors que le silence venait de retomber dans la froideur des lieux. Tout doucement, le Zabrak se contenta d'analyser l'endroit, afin de ne pas tomber sottement dans un pièges et se camoufla entre deux statues. Jouant avec les ombres, le voilà invisible sauf pour qui voulait bien le voir. La main sur la garde de son arme, il ressentait un flux se rapprocher.. L'un des aspirants.. évidemment... Ce dernier allait certainement comprendre la direction apprendre avec le cadavre de la créature ailée.

Inspirant lentement, Molari s’apprêtait à agir, alors que le type s'était arrêté devant le lieu du combat. Il notait le sang encore frais en s'accroupissant.. Ce n'est qu'en se redressant que notre acolyte se mit en action, tel un félin, venant prendre sa proie  par derrière et l'assomma avec l'arrière de son arme. Comment pouvait-on être aussi peu... observateur. L'assaillant en haussa un sourcil avant de s'engager vers la gauche. Ce n'est qu'après avoir vaincu encore d'autres  Shyrack, qu'il parvint enfin dans une salle particulière.. Une grande tablette ornait le centre, retraçant la vie passé des Sith. Molari avait la conviction que c'était ici et il se mit à inspecter l'endroit, non sans encore une fois, prendre garde aux pièges. Il manqua d'ailleurs d'en enclencher un en apercevant enfin ce qu'il cherchait. En effet, alors que l'acolyte allait se saisir du fameux sabre laser, un déclic se fit sous la pression de son pied droit. Refermant sa poigne sur l'arme il se coucha prestement, avant de voir une flopée de pointes empoisonner filer au dessus de son crâne...Il avait échappée belle. C'est avec prudence qu'il se décala, avant de se redressé. Puis il contempla sa trouvaille avant de la glisser en son habit. Molari préférait que cela reste discret au cas où.

Sur le chemin du retour, son concurrent était toujours en train de roupiller au sol. Il était pourtant bien en vie et le zabrak traça sa route en direction de cette grotte si peu enviable.  Il la connaissait pour avoir fait ses débuts  de bretteur. Sachant les deux autres, occupés dans une direction parfaitement opposé, Molari savait qu'il avait plus ou moins le champ libre, avant de retrouver  Harkun.  Bon, il n'appréciait que moyennement, être le premier arrivé pour le voir. Mais au moins il aura la satisfaction de lui montrer le sabre et de voir sa réaction dégoûté. Restait à voir qui allait revenir... et s'ils avaient prit la bonne direction. Le soleil était encore haut  après tout. Enfin à destination, la prédiction que c'était fait le Zabrak se vérifia... Il était bel et bien le premier sur les lieux, alors qu'il franchissait l'entrée de la fameuse grotte... Se présentant devant son instructeur.



_________________



Voir le profil de l'utilisateur
Dark Aurora
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 17/04/2018
Age : 27
Race : Humain
Âge du personnage : 24 ans
Arme principale : Sabre laser à une main
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
3250/8000  (3250/8000)
Spécialité: Force (Sortilège)
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]
Ce Molari… Aurora sentait qu’en le choisissant elle faisait le bon choix la force ne lui dicte pas le contraire. Il est capable de contrôler sa colère à l’encontre d’Harkun. Il fallait bien avouer que même Dark Aurora n’appréciait guère cet homme, mais aujourd’hui elle n’a aucune raison de l’occire. À l’inverse elle possède d’excellentes raisons de dégoûtées cet homme, si Molari ou Valmar survit elle en sera que plus satisfaite à l’égard du professeur de l’académie de korriban. Elle put voir en hauteur où partaient les acolytes. Molari et le chauve parti pour le temple de Naga Shadow. Tandis que la twi’lek et l’autre humain parti pour le temple de Tulak Hord. Bien, ils ont pu trouver les indices et les bons temples en question. Elle n’en attendait pas moins de la part de ceux qui pourrait être ses futurs apprentis. Rejoindre Harkun à la grotte des shyrack ne lui prit guère plus de temps. Concernant le temps, ils en auraient tous deux bien assez, car les testés ne sortiront pas des épreuves en quelques minutes. La diplomate sentait la frustration, d’Harkun à devoir venir dans cette grotte avec elle qui plus est. Le rapport de force s’est largement inversé avec le temps. Ils rentrèrent tous deux dans la grotte avec du matériel et deux vieux droïde de combat.

Les surprises ne manqueraient pas pour les apprentis en herbe. Aurora éloigna grâce à ses pouvoirs les bêtes, ils parviennent assez rapidement au pont qui sera la grosse difficulté de afin de les rejoindre. Elle activa les droïdes sith mark un en parfait état de marche programmé pour tué tout humanoïde approchant en dehors des deux maîtres sith. Leurs blaster intégré, leur bouclier et leur lance-flamme peuvent le rendre difficile à affronter pour des novices surtout en terrain découvert. Ils peuvent également se défendre contre les créatures la grotte. Mais comme elle trouverait cela trop simple, les deux coopèrent mirent en place des mines sur le pont de pierre et de l’autre côté du ravin. Elle y voyait plusieurs moyens de passer. Arrivé loin sur les côtés en évitant d’être repéré par le droïde qui si jamais il détecte quiconque commencera à vérifier à intervalle irrégulier les trois points d’accès. Sachant qu’ils peuvent également sauté ou lévité pour les plus doués jusqu’à l’autre bout, mais ils devront prendre garde aux explosifs qui leur arracheront les membres à la moindre erreur. Éviter les mines pour la Dark du conseil noir serait une broutille. Soit elle les exploserais, soit elle éviterait leurs champs d’action un moyen plus sûr si on ne souhaite ne pas attirer les prédateurs du coin. Quand aux droïde, bien qu’ils soient coriaces à cause de leur bouclier, les vibrolames devraient passer outre, cela reste qu’il faudra parvenir à le détruire avec son équipement.

Cela fera une épreuve plus que convenable. Ils devront monter leur capacité à franchir l’inconnu quand ils n’ont pas le choix en se sachant traquer par d’autres ayant un objectif similaire ou leur réussite inclus l’échec de leur opposant. Grâce à la force elle sentait que tous misaient sur la vitesse et qu’aucun ne cherchait à éliminer leur conçurent. Hors, ils vont se sentir le contre la montre et celui qui avancera trop vite sans la moindre précaution mourra soit par les droïdes combats, soit par les bêtes ou achevé par leurs rivaux. Les deux sith s’enfoncèrent plus profondément jusqu’à une cavité au plafond assez haut dans la grotte. Même s’il fallait faire attention aux stalactites en haut comme en bas.

Il tardait à Aurora que les épreuves se terminent, car la sienne se trouve de garder cet accoutrement. Comment certains siths parviennent à se mouvoir avec aisance là-dedans ? Sa frustration de se sentir prisonnière de son propre stratagème l’irrite au plus au moins. Seulement elle n’en montre rien. Harkun vient cependant à l’interroger au sujet des droïde sur comment elle pouvait être en possession de t-elle antiquité. Elle précisa que les a obtenus après avoir réclamé de l’argent à un homme qui aime collectionner les vieux droïde. Comme il n’avait pas sur lui la somme totale demandée l’ultime jour de son échéance. Il lui céda ses droïdes de combat plutôt que de perdre la vie pour une dette non réglée. Par paragrammatisme, elle accepta en sachant qu’elle finirait par trouver une utilité à ses acquisitions et surtout que le bonhomme quoi qu’elle en pense reste plus efficace vivant que mort.

L’horloge tourne et Aurora est tenté de sortir son sabre laser afin d’échanger des passes d’armes avec Harkun. Non, pas dans l’espoir d’observer la fierté d’un ancien mentor de constater les progrès d’une élève prometteuse. Juste histoire de patienter et affirmer sa domination en prouvant qu’elle le supplanterait au sabre laser alors qu’il ne s’agit même pas de sa spécialité. Le must saurait que Molari où Valmar termine haut la main les épreuves ainsi elle le battrait à plate couture sous tous les angles. Ce dernier était certain de la future victoire des humains, mais malgré lui ça ne serait pas la première fois qu’il se trompe ni la dernière. Et être sur place quand il devra contenir sa colère d’assister à sa défaite n’a pas de prix. En réalité elle mieux pour montré qui commandait, elle ordonna à Harkun d’accueillir les élèves et leur indiquer la suite des événements. Heureusement, il savait comment franchir les pièges et les shyrack de la grotte qu’il ne rencontrerait pas mégarde ne serait pas un défi pour lui.

Elle ressentit la présence, du zabrak à l’entrer de la grotte. Dès l’or un astrodroïde chargé de relié la transmission. Elle se délecta de la tronche déconfite de l’instructeur et ce qui suis n’aller à l’aider à se calmer.

- Acolyte, je vous attends à l’intérieur de la grotte. Si vous êtes digne d’être mon apprenti alors me retrouver et franchir les obstacles ne seront qu’une formalité.

- Je suis certain que Sa Seigneurie explosera de joie de voir un cornu à son service en réussisant les épreuves.


Explosé ? Donnait-il un indice malgré lui ? Quoi qu’il en soit son visage prit un trait particulier. Un mixte presque parfait entre la rage à l’état pur et la contenance impartiale. Il mit sa main non loin de son sabre laser. Il provoque ouvertement le jeune Molari. Si ce dernier ne peut se tenir après une provocation de bas étage et qu’il attaque Harkun. Alors c’est qu’il mérite de mourir. Dans ce cas elle priera pour que Valmar réussisse. En parlant de la jeune fille, elle arriva en second avec un sabre laser. La twi’lek rouge ignora ouvertement les piques et la fureur du professeur. Les explications donner pour elle, l’humain chauve arriva à quinze secondes au moins aussi énerver qu’Harkun à voir les humains à la traîne. Elle vit que le jeune homme était coupé par endroit et qu’il a reçu un coup au niveau de la mâchoire.

Le jeune homme à la calvitie prononcé pourchassa la twi’lek. Les prédateurs s’agitent, des bruits divers résonnent dans la grotte. Tandis que Dark Aurora patientait dans son accoutrement qu’elle retira bientôt. Même la voir en vrai sans fioriture il fallait en être digne. Une sorte de récompense qu’est de connaître pour ceux qui le mérite celle qui venait à eux pour leur enseigner. Molari réussit à venir à elle en premier. Elle reprit sa voix trafiquée sur un ton calme.

- Bienvenue à toi, Molari, comme vous êtes arrivé ici en possession d’un des deux sabres laser vous obtenez le droit de participer à la dernière épreuve.

Il passe encore un peu de boucan et le second arrivant l’humain chauve à la peau blanche avec qui elle vient juste de ce souvenir du nom qui se nomme Konrad. Il a les vêtements du bras. Il est parvenu à s’emparer du sabre laser de la twi’lek rouge. Qui se ramène, ses tenants les côtés, les vêtements déchirés de partout et le visage saignant. Même ses lekkus ont de légères égratignures. Elle ordonna d’un stop autoritaire à Valmar de rester ou elle se trouve. Elle s’exécuta d’un regard furieux à l’adresse de Konrad. Ce qu’ils ne savent pas eux tous est qu’elle put observer du moins partiellement leur épreuve grâce au droïde ainsi qu’au capteur de mines jusqu’à ce qu’elles explosent. Aurora reprit la parole, mais fut interrompu par une transmission d’Harkun. Le quatrième acolyte se tenait la tête et semblait avoir encore envie de dormir.

- Votre Seigneurie, j’ai le quatrième retardataire devant moi, dois-je l’envoyer ?

- J’ai déjà tout ce qu’il me faut ici, je n’ai pas besoin d’un retardataire.

- Bien.


À peine la consigne dictée, Harkun trancha en deux le malheureux. La fureur se lisait dans le geste et même si Molari ne survis pas à la prochaine épreuve, elle aura toujours la satisfaction de lui annoncé que la twi’lek respire. Sauf, s’il a un changement radical. Le costume de la Dark du conseil noir se désossa. Tout l’attirail tomba au sol et ne restait plus qu’un masque simple dissimulant le visage ainsi que les yeux. Sa tunique noire recouverte d’une robe fendue carmin avec son pantalon gris sombre est visible des trois élus. Bien sûr, elle garde sa bure de sith qui si elle ne dissimule pas ses vêtements, ne montre pas ses deux sabres laser. Elle décolle son masque avec ses mains gantées pour reprendre la parole sans être interrompue. D’une voix normale, humaine et féminine douce et calme.

- Savez-vous qui je suis ? Je suis Dark Aurora membre du conseil noir du siège de la diplomatie. Molari, Konrad vous êtes les deux derniers acolytes à pouvoir prétendre être mon apprenti. Vous pouvez désormais utilisé tout ce qui se trouve à porter de main, temps que cela n’entre pas en contraction avec les consignes que j’ai données. Maintenant, veuillez déterminer qui mérite de me suivre.

Konrad s’inclina en respect et attaqua aussi tôt Molari. Il usa de la force pour jeter de la poussière au visage. Dégainant ses deux vibrolames, il cherche à profiter de l’effet de surprise afin d’achever son opposant. Il envoie un coup horizontal sur la droite, avant d’enchaîner avec sa lame gauche en estoque et ramener la lame de sa main droite vers lui. Son enchaînement prit fin avec son lancer de sa vibrolame gauche qui visiblement est éméché et ne manquera pas de se briser au prochain coup. Elle tourne à la verticale et Konrad prend une position pour le combat à l’épée à une main. Valmar elle reste en retrait et de sa lame simple égorge un shyrack essayant de s’en prendre à elle. Tous sont sur le qui-vive. Si jamais, Molari et Konrad font l’erreur d’utiliser le sabre laser qu’ils ont alors la jeune fille serait l’heureuse élue. Sinon, elle avisera pour la suite. Voyons comme il gére aussi la pression de savoir qu'ils seront les disciples d'un Dark et pas des moindres.
Voir le profil de l'utilisateur
Molari Rautha
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 35
Race : Humain / Zabrak de Dathomir
Âge du personnage : 18 ans
Arme principale : deux sabres laser
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
46/100  (46/100)
XP:
1800/7000  (1800/7000)
Spécialité: Sabre laser dans chaque main
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]


Une fois dans la caverne, Molari avait trouvé quelque peu louche de ne pas trouver la moindre bestiole, mais c'était au moins signe qu'il était sur la bonne voie. Un fait rassurant tandis que son esprit lui indiquait que c'était aussi propice à toute éventualité à son encontre, c'est à dire, un lieu idéal pour délaisser des pièges. Chose qui ne se fit point attendre alors que notre Acolyte se retrouvait confronté à un pont. Il y avait là des droïdes solidement armée. Évidemment... Ses pupilles dorés analysa prestement la situation avant d'essuyer un tir premier. Il s'était abaissé à temps en se protégeant à l'aide de la roche. Ses mains plaqués contre la paroi, le jeune Zabrak savait qu'il se devait de bouger de là au plus vite, s'il ne voulait pas finir sous les tirs de blasters. Aussi il  risqua un regard pour voir la position des droïdes avant de dégainer sa vibro lame. Là il  para les premiers assauts, avant d'user de la force en brandissant sa main gauche...Laissant filtrer le côté obscure en lui.. cette passion qui l'animait depuis toujours... Venant à propulser l'une des machines contres une autres, cherchant à les faire choir dans le vide. Cependant, cela lui imposait de rester immobile pendant quelques secondes, et c'est là que l'impétuosité de Molari se fit mettre à mal. En effet, il sentit un tir lui passer juste au dessus des cornes, lui faisant perdre l'équilibre. Tombant à demi dans le vide, le Zabrak parvint toute fois à se reprendre au bord... Sentant le sabre laser  glisser  en dehors de son habit. Il le rattrapa prestement avant de sentir un droïde se rapprocher de lui. Une fois de plus, l'Acolyte usa de la Force pour le propulser contre la paroi, avec violence.. avant de s'expulser de là et retrouver la terre ferme du pont. Là il quitta les lieux en se disant qu'il n'allait pas non plus laisser la partie simple pour ses autres concurrents qui arrivaient derrière quand même. Ce n'était pas le genre à montrer la voie pour facilité la vie d'un concurrent.

Une fois arrivé devant Harkun, Molari se rendait compte qu'il était un des premiers... et il présenta simplement le sabre laser qu'il avait trouvé dans le tombeau, précédemment, avant de le remettre dans son giron.  De quoi bien agacer cet idiot de sélectionneur. A chaque fois qu'il le voyait, il se plaisait à l'imaginer torturé et détruit..Mais au final c'était bien plus amusant de le voir pâlir, quand un alien se présentait avec succès. C'était une douce vengeance. Cependant ce n'est pas l'instructeur qui prit la parole, mais bien bien cette femme étrange qui venait à se dévoiler enfin. Il pouvait ressentir le côté Obscure en elle...Inclinant légèrement son menton, silencieux, le jeune homme s'attendait à tout. Les autres Acolytes arrivaient eux aussi et visiblement ce c'était pas Valmar qui possédait l'autre arme... Molari en fut quelque peu déçu. Cependant les deux retardataires ne furent plus qu'un lointain souvenir, et ça ne le perturba pas plus que cela. Ce monde était baigné par le sang. C'est toujours sans un mot qu'il suivait du regard cette femme qui  se contentait d'énoncer son nom. Une Dark. Voila qu'il tapait réellement dans l’exception. Elle sera donc son maître ? Le zabrak ne visualisait pas même l'échec de la situation. Ce sera lui et personne d'autre. Pourtant il pressentit rapidement ce qui allait suivre, et les paroles de Dark Aurora ne fit que confirmer ceci.

En effet, Konrad vint à le prendre en traître avec de la poussière. Mais il n'avait pas besoin de voir pour agir lui. Parant de sa vibro lame, en la tenant à deux mains. Il put alors observer cette faiblesse en cette arme à la main gauche et il se permit d'utiliser toute sa rage et sa passion pour repousser l'adversaire, lui faisant alors perdre l'équilibre. Il trancha ses mains en un revers de mouvement , le laissant choir non loin de Valmar. Cette dernière avait occis sans conteste son assaillant.. mais Molari ne sera pas aussi simple à avoir.. Elle n'était point la seule à savoir utiliser les ombres pour agir. L'Acolyte en effet s'était reculer dans l'ombre, laissant la Force Obscur le guider... attentif, mais tel un lion en cage qui désirait sa proie. Le silence régnait sur les lieux, comme pour mieux encore accroître la tension qui y résidait. Il ne restait plus que deux combattants... Celui qui n'avait plus de main, ne semblait plus avoir qu'une seule arme au sol... comme si elle avait été subtilisé entre temps. En effet, le Zabrak l'avait conservé pour s'offrir une façon de combattre, plus adéquat à son art. Tenant les Vibro lames en arrière, il restait dans le sombres, comme cherchant à interprété comment  Valmar allait réagir.

La seule chose certaine, c'est qu'un seul ressortira d'ici en tant qu'apprenti. Le garçon était animé par la passion et le désir de faire de son nom une marque de peur et de renom. Mais sans intelligence. Il ne sera pas aussi stupide que sa mère et pas aussi faible que ne l'avait été son père. C'est bien pour cela qu'il n'userait jamais de sa véritable identité. Elle appartenait au passé... Hasimir Rautha était désormais Molari et ceci lui plaisait grandement. Le plus grand des sérieux semblait être peint sur son visage tatoué. Seul trois mètres séparaient les deux combattants, et le Zabrak se tenait juste derrière une roche, sur la droite de la Twi'Lek.



_________________



Voir le profil de l'utilisateur
Dark Aurora
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 17/04/2018
Age : 27
Race : Humain
Âge du personnage : 24 ans
Arme principale : Sabre laser à une main
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
3250/8000  (3250/8000)
Spécialité: Force (Sortilège)
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]
Ce qu’Aurora ne dira jamais et que les acolytes ne seront également pas. C’est qu’elle a pu partiellement observer la façon dont ils ont passé l’épreuve du pont grâce à la vision des droïdes retranscrit dans son masque. Elle vit que ce Molari s’était arrêté un instant avant que les droïdes lui tirent dessus. Un bon point, il ne confond pas vitesse et précipitation. Il prit le parti pris de foncer et de charger ses assaillants en parant les lasers avec sa vibrolame. Il use intelligemment de la force en propulsant un droïde sur l’autre. Or l’erreur du débutant fit qu’il ne put se contenter de son action qui lui aurait déjà permis de foncer en direction du pont sans danger ou presque. La riposte ne se fit pas attendre et les blasters manque de toucher sa tête. La Dark crut à un moment qu’il était tombé dans le vide. Sauf, que le droïde en s’approchant du point de chute fut propulsé contre une paroi. Avant qu’elle puisse observer via le second qui se relevait le dos de Molari quittant les lieux.

Valmar arriva un peu avant Konrad. À ce moment, c’est elle qui avait le sabre laser et non l’humain. La petite Twi’lek profita de sa vitesse et de son habilité à la vibrolame pour parer les tires et passer outre la défense du pont. Seulement, son rival utilisa à son profit la trop grande confiance de son adversaire. Et envoya une de ses vibrolames contre une mine. La gamine ne dut sa survie qu’à d’excellents réflexes et une bonne écoute de la force. L’explosion l’envoya voler au loin avec le sabre laser se décrochant de sa ceinture. Konrad dans le dos des droïdes sauta sur l’autre rive et utilisa la force afin de récupérer le sabre laser et son épée endommagée. La dame fut impressionné qu’elle ne soit pas brisée. Les droïdes continuaient à tirer sur la twi’lek rouge. Cette dernière pour s’en sortir fit jaillir une mine du sol pour atteindre les robots. Un tir visant à la tuer toucha la mine et déclencha une réaction en chaîne. Si les droïdes n’ont subi aucun dégât, le nuage de poussière lui sauva la mise.

Son apprenti, elle sentait en dépit des événements qu’il s’agirait soit de Molari ou de Valmar. Malgré l'attaque en traitre de Konrad, Molari n’eut aucun mal à le défaire et à briser l’arme de son opposant autant à l’agonie que son porteur. Dommage, qu’il n’achève pas lui-même la besogne qui dérangea nullement de la twi’lek rouge. Elle reprit avec joie et empressement le trophée qui lui fut volé il y a cinq minutes de cela. S’en suit une bataille d’assassin de l’ombre comme on peut l’imaginer. Silencieuse, avec des entrechoquements de métal à droite et à gauche difficilement localisable avec le son seul. La force aidait Aurora à connaître l’emplacement des deux derniers acolytes. Molari tournait autour de Valmar comme un fauve tournant autour d’une proie avant de lui sauter à la gorge. Seulement, la proie faisait en sorte de toujours tourner le dos à son adversaire. Au départ, elle crut qu’il s’agissait uniquement du talent de Molari à éviter son regard, mais il n’y a pas que ça. Valmar attend le moment où Molari lui sautera dessus pour dans un contre attaque lui couper les jambes.

Lors de l’attaque, Valmar essaya de prendre l’avantage avec son idée. Mais visiblement, elle se fit blesser dans la tentative. Désormais, elle abat sa lame avec férocité et malice sur le jeune zabrak. Visiblement, elle abandonne le combat d’assassin et passe au duel frontal. C’est une tempête qui s’abat sur Molari et comme tous les ouragans pour y survivre il ne faut pas le combattre, mais l’essuyer. La jeune twi’lek tente d’atteindre les jambes de son adversaire. Elle n’est pas idiote et cherche constamment à briser la distance. Seulement, elle a deux inconvénients, dans sa précédente contre-attaque elle s’est blessée et elle avait déjà mal aux côtes. Molari quant à lui s’avère frais et sans dommage apparent. Cette petite aurait pu être prometteuse, dommage qu’elle laisse sa fougue prendre le dessus. Son arme vole et se fait atteindre salement. Mais la sith en herbe, ne lâche rien et emploie la célèbre foudre des siths. Aurora nota qu’ils sont assez puissants, du moins pour une acolyte de son âge. Désormais tout va se jouer sur la volonté de Molari et sa vitesse. S’il n’est pas assez rapide, les éclaires l’achèveront. Valmar recule autant qu’elle peut avant d’être mortellement atteinte. Elle envoya valser Molari dans un ultime élan et tenta d’emporter son rival dans la tombe. Seulement, l’esprit et le corps sont en désaccord. L’un voulait continuer coûte que coûte, tandis que l’autre laissait s’échapper la vie. Elle tombe à genou et utilise toujours ses éclaires dont la force devenait risible au point qu’il ne valait plus la peine d’être esquivé. Même à plat ventre elle continuait tendant la main qui produisait tout juste des étincelles avant de sombrer comme le reste des concurrents.

Dark Aurora applaudit deux trois fois, avant décrocher le sabre laser de la ceinture de Valmar et de le tendre dans le vide à Molari.

- Félicitation, Molari vous venez d’acquérir le droit d’être mon apprentie, ces deux sabres laser sont mon cadeau d’entrer. Vous pouvez en faire ce que vous en désirez et les utiliser lorsque vous le jugez nécessaire. Maintenant, allons voir ce cher Harkun, je suis certaine qu’il sera enjoué de voir qu’un zabrak à remporter toutes les épreuves.

Dit elle d’une voix douce et calme. Masquant son ironie dans le ton, mais pas dans les mots. Tous deux savaient qu’Harkun allait enrager. Elle sera ravie d’en rajouter une couche à leur dernier contact. Une perturbation dans la force l’avertit d’une autre rencontre, celle d’une personne furieuse. Elle savait déjà qui c’était. Elle jeta un regard au corps de Valmar. Aurora la souleva via la force et rangea son arme tombée au sol. Elle montra la marche à suivre. Ce concentré sur le chemin du retour avec un corps sans vie ne lui demanda pas d’effort particulier. Surtout qu’il n’y a rien pour la déranger de plus utiliser la force reste sa grande spécialité. Sortant tous deux de la grotte, Harkun afficha une mine déçue. Tout en étant surpris de voir le corps de Valmar flotté dans les airs.

- Votre excellence puis-je savoir pourquoi vous avez ramené ce corps ?

- Pour celle qui vient à notre rencontre.


Les mots prononcés la silhouette d’une jeune twi’lek rouge en armure qui traînait d’une main une moitié de carcasse de l’un des deux droïdes de combat complètement éventré. La demoiselle avait clairement un lien de parenté avec Valmar à voir son visage. Dommage songea Aurora, elle pensait s’en servir pour tester une ultime fois Molari. Elle trouvera autre chose. La femme nouvellement arrivée jeta sur le côté le tas de ferraille serrant le poing. La nouvelle est grande, pas autant que le jeune Molari, mais bien plus qu’Aurora. Sa colère se ressentait et même sans la force, son visage le démontrait. À se demander ce qu’elle attendait pour sauter à la gorge de Dark Aurora qu’elle fixait comme si les deux autres n’existaient pas. Les deux femmes se toisaient d’une haine similaire. La twi'lek parla avec ton brusque, tandis qu'Aurora gardait sa voix calme.

- Bonjour, seigneur Zemis que me vaut le plaisir de ta visite ?

- Dark Aurora, j’ai senti une menace sur ma sœur Valmar et je constate qu’elle a malheureusement échoué à l’épreuve finale. Dans quel but l’as-tu choisie ? Pour espérer la tuer ou tu voulais l’avoir auprès de toi.

- Je n’ai pas pensé que sélectionner ta sœur la tuerait. À dire vrai, je pensais que c’est elle qui serait mon apprentie ou qu’il s’agirait de Molari ici présent. Ce qui dans tous les cas  m’offre une certaine victoire contre Harkun. J’ai cependant, pris le corps de ta sœur comme gage pour de meilleures relations.


Harkun, serra la mâchoire, si on tendait on entendait les dents grincer au sens littéral. Zemis s’empare du corps de feu Valmar et la posa sur son épaule. La lueur d’orée de ses iris brilla, elle s’attarda quelques seconds sur Molari, avant d’observer Harkun. La twi’lek et l’instructeur pour une fois pensaient presque en tandem. Il trouvait déplorable la conclusion des événements, mais pas pour les mêmes raisons. Zemis reprit la parole sur un ton sec.

- Ne t’imagine pas que ce geste va m’adoucir pour notre futur entretien. À moins, que tu décides de me défier dans un bras de fer, ça me donnera l’occasion d’offrir un cadeau une prothèse. Je pense que tu aurais pu attendre une année pour cette épreuve, elle aurait passé avec succès tout comme nous.

Zemis quitta ensuite les lieux en serrant le poing de sa main cybernétique qu’elle doit justement à la Dark du conseil noir. Le jour de cette amputation, les deux demoiselles avaient beaucoup appris l’une de l’autre. Aurora a beau détester les rencontres avec cette femme, elle retient sa haine afin qu’elle ne guide pas sa joute verbale. Après tout, Zemis a le respect d’Aurora pour sa réussite dans l’empire sith. Notamment, qu’elle fait partie de ses rivaux ayant davantage d’utilité vivante que morte ! Malgré qu’elle ait eu l’audace de menacer ses fils, elle reste plus utile en respirant et entre temps elle s’est assez vengée contre elle pour passer l’éponge. Bien que Molari l’aura plus aidé qu’il ne le croit. Il a également fait capoter des projets, comme se servir de Valmar contre sa grande sœur et les obliger plus tard à s’entre-tuer. Mais feindre le désintérêt pour la vengeance maintenant est aussi satisfaisant. Sa rivale prit un chemin différent pour quitter l’académie, Harkun choisit un chemin plus long ne voulant plus voir en visu le maître et l’apprenti. Partant pour le spatioport, elle ne pipa mot jusqu’à la sortie de l’académie. Ils leur faudraient marcher pour arriver jusqu’à la navette. Elle en profita pour parler cette fois directement à Molari.

- Molari prend cela comme une première leçon, même quand vous avez un ennemi, il faut prendre le temps de savoir s’il vous est plus utile mort que vivant. Dans certains cas tués immédiatement, n’est pas toujours la meilleure idée.

Calme et posé elle prit une pause avant d’interroger son apprenti dont la formation commencer maintenant. Savoir réfléchir et observer étaient pour Aurora des éléments plus qu’importants.

- Dites-moi, qu’est-ce qui fait que vous avez réussi à passer toutes les épreuves en vie contrairement à vos concurrents ? Que leur a-t-il manqué pour réussir là où ils ont échoués ?

La Dark souhaitait comprendre comment réfléchit et pense le jeune zabrak. De plus, la vraie leçon est qu’il faut apprendre de ses erreurs, mais également de celle de ses ennemis afin de ne pas les commettre à son tour.
Voir le profil de l'utilisateur
Molari Rautha
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 35
Race : Humain / Zabrak de Dathomir
Âge du personnage : 18 ans
Arme principale : deux sabres laser
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
46/100  (46/100)
XP:
1800/7000  (1800/7000)
Spécialité: Sabre laser dans chaque main
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]


Parfaitement conscient que les ombres étaient ses alliées, le Zabrak tâchait de trouver l'ouverture. Valmar avait bien plus d'intelligence que ne l'avaient supposés leurs concurrents gisants et Molari n'allait certainement pas la sous estimer. De son jeune âge, elle était plus petite que lui et donc bien plus véloce en ses mouvements. Notre acolyte allait devoir agir sans faille. Une tâche qui ne lui déplaisait pas, car guider par la passion ses actes semblaient ornées d'assurance.  Doucement, il éleva l'une de ses mains armée pour user de la force, laissant entendre un bruit sur la gauche, alors qu'il vint prendre à l'opposé sa comparse.. Bondissant alors de l'ombre. Les lames s'entrechoquèrent en guise de résultat et bien que la déception vint à marquer une fraction de seconde son regard doré, la concentration reprit rapidement ses droits en son intellect. Il était hors de question de perdre à ce moment précis. L'échec n'était absolument pas envisageable, seule la victoire comptait.  Sa main droite se crispa légèrement sur la garde de l'une de ses vibro lames, avant de paré un coup plutôt virulent de la part de la gamine. Si Molari était comme guidé par la passion et la froideur, elle...n'était qu'un volcan de rage sous une couche d'impassibilité..Il le ressentait. A chaque estocade, elle paraît vivement ses offensive provenant de l'ombre...Cette stratégie n'était pas efficace et à long terme, il risquait de s'épuiser. Qui dit fatigue, dit manque de concentration et cela jouera bien de trop en faveur de Valmar.  Aussi, le Zabrak quitta enfin les ombres pour la charger par les flanc. Conscient de toujours rechercher un angle mort pour bénéficier de l'avantage. Cependant, il fallut de peu pour que ses jambes ne soient plus. En effet, la Twi-Leck semblait avoir encore de la ressource et avait prévu en définitive la logique de son cheminement. Ayant bondit juste à temps en concentrant la force, avant de sentir la vibro lame passer juste en dessous de ses semelles.

Tout en passant par dessus son adversaire, Molari eut le réflexe d'abattre l'une de ses armes sur l'épaule de Valmar, avant de retomber dans son dos. C'est là que cette rage contenu parut exploser ….Le côté obscur envahissait désormais la pièce. Le Zabrak sentait qu'il prenait à présent le dessus sur la situation et pourtant son opposante  lui rendait chacun de ses coup, laissant la colère la consumer  et augmenter sa force. Chose à quoi Molari répondait par la brûlure de la passion. Leurs éclairs s'entrechoquaient avec violence, et le tatoué avait l'avantage de la vitesse à présent et ce gain de confiance manqua de lui faire perdre ceci. En effet, valmar le surprit en venant à le propulser au sol. Cela lui fit perdre l'une des armes qui retomba  platement au sol... Sans lâcher cette dernière du regard, il concentra le côté obscur pour la projeter dans le ventre de l'enfant, qui aveuglé par ses attaques eut comme un hoquet de surprise.. le sang coulant à ses lèvres.  Molari,  dos sur le sol. Rampa vivement plus loin quand elle tenta de l'électrocuter à nouveau. Il voyait en son regard que tout était fini. Reprenant son souffle, le Zabrak se redressa sur ses jambes et se rapprocha de Valmar qui agonisait.. L'achever ?..il leva son arme une ultime fois, mais déjà le corps de la gamine s'effondra au sol pour ne plus s'animer.

L'adolescent resta un court instant comme coupé du monde. Ce n'était pas la première fois qu'il tuait, mais elle, il l'estimait. Ce fut une adversaire très convaincante. C'est alors que la voix de Dark Aurora le tira de son observation. Rabaissant sa lame, il se contenta de glisser son regard doré sur cette femme., puis sur le sabre laser  qu'elle lui tendait. Relâchant la Vibro lame, Molari vint à se saisir de ce présent, tout en recherchant en son giron l'autre poignée. Elles se ressemblaient beaucoup à  première vu. Les prenant bien en main il enclencha les deux sabres laser et constata leur couleur orange... et l'une des lame paraissait bien plus courte... Parfait... oui....C'était tout à fait dans son style de combat. Refermant ses armes dans un son caractéristique, il vint alors s'agenouiller devant son maître pour la toute première fois. Molari prenait conscience qu'il n'était plus un simple Acolyte, mais un Apprenti Sith.


► Oui mon Maître...

Une forme de respect parfaitement appuyé, alors qu'il souriait en lui même. Voir la tronche d'Arkun en train de s’étouffer lui plaisait grandement. Le spectacle fut assez croustillant en effet, quand ils arrivèrent en face de l'instructeur. Cependant Molari restait derrière son maître sans dire quoi que ce fut. Ce n'était pas son rôle et il se contenta d'observer l'échange qui en découla, jusqu'à l'arrivé d'un autre Sith. Visiblement il y avait un lien de parenté avec la défunte...Une manipulation de plus hein... ? Le Zabrak en prenait bonne note et se montra simplement patient. Alors qu'ils rejoignaient la navette pour rejoindre la station, le nouvel apprenti se promit de se payer de nouveaux habits.. il avait l'air d'un élève, alors qu'il suivait cette femme, dont limite il se méfiait de son ombre. Les Dark n'étaient pas reconnu pour être les moins puissant de l'Ordre Sith. Le plus étrange c'était, qu'il aurait trouvé ironique que son maître soit celui qui avait tué sa propre mère. Cependant, Molari se montra attentif aux paroles de Dark Aurora, qui lui intimait de bien comprendre la leçon du jour.  Chose à quoi il inclina juste un peu son menton , comme pour approuver. Seulement, une question survint et cela ne manqua pas de laisser planer un petit silence. Comme quoi, même sous la fougue de sa jeunesse, le cornu savait prendre le temps de mesurer ses mots.

► C'est la volonté d'agir et le sens de l'analyse qui m'a permis d'y parvenir. Ils leur manquait bien trop de passion pour désirer véritablement réussir.

Ils s'étaient démontré faible, ou trop aveuglé...Pour le coup c'est la déception qui marqua son visage quand il songea à Valmar. Elle aurait pu faire bien mieux.


_________________



Voir le profil de l'utilisateur
Dark Aurora
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 17/04/2018
Age : 27
Race : Humain
Âge du personnage : 24 ans
Arme principale : Sabre laser à une main
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
3250/8000  (3250/8000)
Spécialité: Force (Sortilège)
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]
La passion anime Molari c’est évidant, mais la grande différence qui lui permit de survivre est qu’il l’a contrôlé contrairement à Valmar. Le côté obscur était fort dans la jeune twi’lek sans doute plus que chez le zabrak. Seulement, le prix d’une force sans maîtrise est la mort, même face à un adversaire qui aurait que la moitié de sa puissance. De plus, il savait s’adapter à son adversaire avec calme et réflexion. Au bout du compte, la petite aurait sans doute était mieux parmi les guerriers sith que les assassins à l’instar de sa grande sœur Zemi. Bien entendu, tous ses gestes s’avèrent complètement perfectibles, mais cela reste logique. Elle est venue chercher un apprenti, pas un expert. Elle note qu’il a déjà de bons réflexes et ne perd pas de vue les détails qui l’aideront à accomplir ses missions. Or dans sa révision des méthodes sith, Aurora se pose la question s’il ne fallait pas revoir la façon de sélectionner les apprentis. Autant, les huit autres n’avaient rien d’extraordinaire, mais la perte que repense Valmar est assez attristante. À terme, une fois le code sith reformulé, il lui faudra trouver un moyen de garder la dangerosité des épreuves sith tout en conservant les meilleurs éléments. D’ailleurs, elle s’étonna de voir de la déception sur le visage de Molari après son expertise.

Encore un projet a travaillé sur le long terme. Aurora commençait à en avoir l’habitude elle a compris depuis longtemps que ses rêves ne s’accompliront pas du jour au lendemain. Que certains souhaits ne s’accompliront sans doute pas de son vivant et qu’il faudra encore de siècles avec nombres de sith travaillant dans la même direction ! Hélas, faire en sorte que les siens aillent dans la même direction en pensant à l’empire avant leur ascension n’est pas une mince affaire. L’amour du pouvoir étant beaucoup plus puissant que l’amour de leur prochain et surtout de l’empire. Ce n’est pas la quête de pouvoir qu’elle leur reproche, mais de sauter sur la moindre occasion même en temps de guerre contre un ennemi puissant. Ils arrivent tous deux au spatioport, la navette n’est pas très éloignée, mais la Dark se doit d’avertir son apprenti dans quel monde il vient d’entrer. D’abord, il lui faut compléter le point de vue de son disciple. Elle passe désormais au tutoiement et non vouvoiement pour donner plus de proximité à leur relation maître élève.

- C’est bien cela. N’oublie pas d’apprendre des erreurs de tes ennemis, mais également des tiennes et ce quelque soit ton niveau. Valmar était la seule qui aurait pu mériter d’être mon apprenti en dehors de toi, or elle a laissé le contrôle à sa rage. Cela vaut aussi pour ta passion, elle doit être ta force, mais sans t’aveugler ou tu finiras comme elle.

Que surtout qu’il ne se dit pas qu’il ne doit plus jamais commettre d’erreur. Cela voudrait dire qu’il cherche à atteindre la perfection qui pour Aurora est synonyme de mort. Pour l’instant, cela suffira, l’apprentissage s’étendra des années, des mois dans le minimum des cas. Inutile de l’ensevelir sous une tonne d’information. Arrivant à la navette, elle ordonna au pilote de se rendre sur la station orbitale afin de rejoindre le Crépusculaire. S’asseyant devant Molari, elle commença sa mise en garde.

- Molari, je préfère te prévenir ton apprentissage ne sera pas une sinécure. Ton entraînement comportera des risques, mais ils seront bien moins fourbes et stratégiques que les seigneurs sith voulant ma place. Tu n’es point l’apprenti d’un simple Dark ou d’un seigneur sith, mais d’un Dark du conseil noir. Si je meurs, tu prendras ma place. Certains chercheront à te manipuler pour réussir à m’atteindre et ils trouveront le moyen de te tuer que cela soit par l'assassina sans témoin ou sinon s'il en ont marre de chercher la faille de provoquer un Kaggath pour prendre la place que tu viendrais d’obtenir.

Subtilement, Aurora glissait le message que Molari n’obtiendra jamais sa pleine confiance. Du moins pas aujourd’hui et même comme cela, qu’il s’agisse de lui ou d’elle il devrait toujours ce défier d’un rival voulant se débarrasser de la Dark. Visualisant le jeune zabrak, elle se fit une réflexion qu’elle juge qu’elle aurait dû avoir plus tôt.

- Je t’invite à travailler ton sens de l’observation de constater comment nos pairs nous observent. À ce sujet, afin que d’offrir une meilleure vision, je t’offrirais une petite somme à bord du Crépusculaire afin que tu puisses d’acheter des vêtements pour être plus présentable. Qui te sauront pour toi également plus confortable.

Le jeune esclave allait bientôt s’apercevoir qu’il n’est pas nécessaire d’obtenir un vaisseau pour voyager d’un monde à l’autre. La petite somme d’Aurora ne signifie pas la petite somme de la plèbe. Elle pense qu’elle s’en aperçoit que maintenant, car ici les frusques de son apprenti ressortent dans un milieu où elles n’ont point leur place. Cela risque auprès de ses pairs de la tournée de la tournée lui-même en ridicule si elle habiller ainsi. Chose qu’elle ne se permettrait pas. Sans compter que Molari le prendrait comme une forme d’humiliations et elle aimerait commencer avec de bonne base. Elle songea que le zabrak avait montré déjà du respect à son encontre tout en restant silencieux durant l’échange avec Zemi. Aurora tenta en gardant sa voix douce et calme de lui tendre la perche pour assouvir sa curiosité.

- Si tu as des questions, n’hésite pas. Le pilote ne nous entend pas.

Et quand bien même cela serait le cas, faire la sourde oreille serait la meilleure idée. Sinon, la retraite anticipée viendrait plus tôt que prévu. La diplomate est curieuse de connaître les interrogations de son apprenti ou même s’il en a. Ce genre d’échange permet de beaucoup s’informer et elle compte lui enseigner à terme, sauf si elle se rend compte qu’il a déjà appris en autodidacte.
Voir le profil de l'utilisateur
Molari Rautha
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 35
Race : Humain / Zabrak de Dathomir
Âge du personnage : 18 ans
Arme principale : deux sabres laser
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
46/100  (46/100)
XP:
1800/7000  (1800/7000)
Spécialité: Sabre laser dans chaque main
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]


Molari suivait son maître de quelques pas en arrière. Une distance qu'il savait  devoir maintenir, c'est ce que l'on lui avait appris. Cela dit ce n'était pas pour autant que cela lui plaisait des masse. Mais désormais il s'avérait être un Apprenti et non plus un simple aspirant. Bien qu'il le cachait, il se sentait fier de porter enfin deux sabre laser qui lui ressemblaient tout autant.  Restant silencieux le Zabrak écoutait sagement les paroles de son nouveau maître. Cette dernière était aussi mystérieuse à ses yeux que puissante. Oh oui qu'il espérait beaucoup en apprendre, il avait soif de cela pour atteindre son but.  Quand aux dangers qu'elle ne s’inquiète pas pour lui, Molari a été mis au parfum depuis son arrivé sur Korriban. Ici on apprenait assez vite les rouages de la conspiration et de la recherche du pouvoir. Cependant, il ne doutait pas que maintenant, la coure des grand s'ouvrait à lui , et il n'était encore qu'un insignifiant personnage parmi tout ce monde. Mais, en restant encore dans l'ombre, bientôt il pourra démontrer ses réels talents. Continuant donc à marcher soigneusement derrière Dark Aurora, le jeune Zabrak se contenta d'approuver du chef. Il gardera toujours en tête con combat avec Valmar, et la façon dont les sabres lui avaient été remis. Molari pouvait ressentir leur poids à ses flancs à  présent. Son visage paraissait fermé, mais son regard doré démontrait toute  l'attention qu'il ressentait envers la situation. La confiance dans le monde des Sith était chose très difficile a obtenir et tôt ou tard, cela se terminait par de la trahison.. la mort de sa mère en était une preuve à ses yeux... Cette femme qu'il ne pouvait plus voir en peinture et qui lui avait menti jusqu'à sa propre origine.

Non content d'apprendre qu'ils allaient enfin quitter cette planète pour voir tout autre chose, il fut assez surpris d'avoir un apport pour ne serait changer ses habits. Glissant un bref regard sur ces derniers, c'est vrai que même sans la poussière, il faisait réellement novice. Un sentiment qui lui déplaisait grandement. Mais au moins, cette femme n'avait pas fait de réflexion quand à ses cornes. Un bon point. Parce que Dark ou pas il ne la fermera pas sur le sujet. Se contentant d'épousseté un peu ses effets pour paraître un peu plus présentable, le Zabrak nota un changement dans le ton de son maître, à son égard. Ce qui l'intrigua dans les fait avant de finalement  concéder.  


► Puis-je savoir où nous allons ?

Elle avait bien parler de prendre son vaisseau aussi, il avait soif de comprendre ce qu'ils allaient faire ? Allait il voir enfin un autre monde que Korriban ? Pas Taris au moins. Il en avait assez vu de cet endroit. Et il n'était pas assez puissant pour affronter celui qui avait ôté la vie de sa génitrice. Molari ne retrouvera son nom que lorsqu'il l'aura affronté et encore...Son ton était calme et patient, comme démontrant une retenue de sa part, ce qui contrastait assez avec sa passion. Mais il faut dire que Molari était du genre calme contrairement à bon nombres de Sith. C'est pour cela aussi qu'on se trompait souvent à son sujet. Le pensant inapte à passer les épreuves, mais qui venait de s'en sortir avec en prime deux sabres....et un Dark du conseil Noir pour maître ? De quoi faire jaser. Si sa mère le voyait encore... Elle en pâlirait sûrement de jalousie. Mais bien que le Zabrak ne soit à peine âgé de Dix Huit Ans, il ne manquait pas de maturité pour comprendre que sa formation sera des plus délicates. Sa place était en effet empreinte d'envie pour beaucoup.il sera bien plus exposé que son propre Maître. C'était l'évidence même.

Molari sera un apprenti fidèle à celle qui venait de le prendre sous son aile, mais lui aussi conservera cette défiance qui permet de rester en vie. Il était sauvage par cette envie d'indépendance, mais saura aussi se montré efficace avec ses talents d'assassin. La force saura se plier à sa volonté d'agir. Hésité était comme hors de propos. Quoi qu'il en soit, ce n'était nullement lui qui allait faire attendre le pilote, bine au contraire. Plus vite on quitterait ce monde sablonneux et plus vite il en sera ravis.. Laissant un sourie satisfait et discret se peindre sur ses lèvres minces et bien juvénile...l'univers s'ouvrit à lui et il n'était pas prêt de se laisser engloutir. Bien au contraire.  


► Je vous suis.. mon Maître

Oui, Molari la suivra jusqu'à ce qu'il devienne assez fort pour assouvir sa vengeance...et donner un nom véritable à son existence. Cela ne se fera qu'en servant l'Empire Sith comme il le pourra et il agira bien mieux que sa propre mère.  



_________________



Voir le profil de l'utilisateur
Dark Aurora
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 17/04/2018
Age : 27
Race : Humain
Âge du personnage : 24 ans
Arme principale : Sabre laser à une main
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
3250/8000  (3250/8000)
Spécialité: Force (Sortilège)
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]
Sauf, s’il y a du changement, Aurora était certaine que Molari ne risquait pas de lui casser les oreilles avec de grands discours. Il demeure à une distance raisonnable dans son dos, mais ce n’est pas pour autant qu’elle baisse sa garde bien au contraire. Avec la force, elle le scrute et se tient prête à réagir. M’enfin à l’heure actuelle elle ne risque rien de son apprenti. À moins qu’il pense trouver un meilleur maître, il y a beaucoup plus à perdre qu’à gagner en essayant de la tuer. La Dark notait qu’eux deux se ressemblaient, attentif et assez calme dans leur genre. Une bonne nouvelle comme elle peut être une mauvaise. Au fond, elle espère qu’il n’est pas réellement le même mode de penser. Cela ne pourra se vérifier qu’avec le temps en se côtoyant. Au bout du compte, la véritable épreuve d’un apprenti sith et celle de survivre au quotidien.

Durant leur marche elle a senti qu’il pensait encore à son duel contre Valmar. Cela lui dicte qu’il lui faudra apprendre à mieux se fermer dans ses pensées. Même si elle ignore le sujet de ses pensées. Bien qu’elle ne le montra pas, elle fut heureuse de voir qu’il montre un peu d’amour propre à avoir l’air présentable. Elle salua cependant le geste d’un regard approbateur discret. Enfin, il posa une question et dans un ton monocorde elle s’exprima le plus simplement.

- Nous allons sur Dromund Kass, cependant le Crépuscule ne s’arrêtera pas au spatioport mais dans ma demeure principale. Où, je t’y montrerais tes appartements et l’ensemble des lieux. Plus tard, je te montrais ma seconde résidence où nous irions tôt ou tard pour des entraînements plus avancés.

La résidence principale est loin d’être miniature, mais Aurora a trouvé plus simple de réaménager la seconde afin de pouvoir s’entraîner à son aise sans prendre le risque d’abîmer sa maison d’origine. Dans les deux cas, il y a hangar pour y poser son vaisseau et le réparer au besoin. Mais pour le début les pièces pour s’exercer dans la maison première seront suffisantes. La principale différence étant qu’il y a plus de matériel utile pour les missions dans la seconde. Comme des navettes pour les missions qu’elle confie à ses troupes sous son commandement direct. Quoi qu’il en soit Molari aura le droit à sa navette avec pilote en cas de nécessité. La Dark a hâte de voir la tête qu’il fera en constatant la sécurité. La sith a appris à être prudente avec le temps et surtout à ne pas compter uniquement sur ses sens.

Le voyage en navette ne prit pas beaucoup de temps et en sortant, il ne leur fut pas longtemps afin de voir le Crépuscule à seulement deux minutes de marche. Un vaisseau de type fureur, très prisé par les seigneurs sith et surtout les Dark. Vu sa maniabilité et son côté pratique, pas étonnant qu’Aurora ait voulu s’en payer un. La soute s’ouvre peu avant qu’il arrive. Un astrodroïde violet en sort et par accueillir les deux sith en s’exprimant avec les bips caractéristiques de son unité.

- Dark Aurora qu’elle plaisir de vous revoir et … C’est un apprenti ou une serpillière que vous êtes allez chercher ? Je pourrais m’en servir pour nettoyer le vaisseau ?

Elle soupira. C’est une réaction convenue de la part de son astrodroïde. C’est alors qu’elle le présenta d’une voix lasse. Visualisant déjà les problèmes de cohabitation obligatoire entre son apprenti et son petit robot personnel. Le tout en rentrant dans le vaisseau.

- Molari, je te présente mon astrodroïde personnel D0D0-7, plus souvent appelé Dodo. À cause de son habitude à se mettre en veille dès qu’il a terminé ses tâches ou d’essayer d’aller le plus vite possible pour retourner en veille. Dans ces circonstances tu peux t’imaginer qu’il sait amplement déléguer les tâches. Il m’accompagne un peu partout et gère aussi mon système informatique chez moi. Il est également celui que tu dois voir s’il te faut un astrodroïde pour une mission. Les autres n’accepteront pas de sortir sans son accord. Mais n’est aucune crainte à ce sujet, si je lui dis d’en laisser un partir avec toi, il ne te le refusera pas.

Cependant, Molari, s’apercevra bien vite que D0D0 est programmé pour dénigrer tout ce qui ne s’apparente pas à un certain luxe. D’où le fait qu’il a rabaissé le zabrak à peine qu’il ait aperçu. De plus, la témérité de Dodo a tendance à bien diminuer dès que sa maîtresse se trouve loin ou qu’il n’est pas en position de force. Et vu ce qu’elle confie à ce droïde, il n’est guère étonnant qu’il soit beaucoup plus sécurisé que les autres. Le pilote arriva peu après et demanda confirmation pour aller sur Dromund Kass pour atterrir sur la demeure des Kraton. Aurora ensuite ordonna à Dodo de montrer le tour du vaisseau à Molari en sa compagnie le temps du voyage. Il commença par le pont là où est le pilote ainsi que le copilote ainsi qu’un siège passager. La salle de cargaison, suivie de la salle des machines. Ils terminèrent dans la salle du terminal holographique en passant devant le droïde protocolaire du vaisseau, lié au quartier du capitaine ici Dark Aurora où Dodo insista bien sur le fait qu’il n’y avait que lui et sa maîtresse qu’il voulait voir rentrer dedans. La baie médicale fut rapidement expédiée. Ils arrivèrent à la fin avec les quartiers de l’équipage et pour terminer la salle de conférence. Aujourd’hui, son apprenti n’aura pas à dormir dans une des couchettes de l’équipage. Le voyage pour Dromund Kass ne sera pas si long. Une affaire de quelques minutes encore. Le plus long serait encore d’atterrir chez elle.

- Allons patienter dans la salle du terminal holographique. Le voyage ne devrait durer qu’un petit quart d’heure encore.

- Non, nous atteindrons Dromund Kass dans approximativement six minutes et quarante-sept secondes. Une fois ceci fait nous serons à la résidence des Kraton dans huit minutes et trente-six secondes.

- J’ai oublié de dire que si jamais tu fais une erreur concernant un calcul quelconque. Attends-toi à ce que Dodo te corrige aussi tôt. Ah, et avant de te mettre en veille va chercher la petite bourse pour Molari. Une fois le tour du propriétaire fini, il ira se vêtir autrement. Dans de véritables tenues de sith et si jamais le temps manque, il y a déjà dans ma demeure des habits et bures sith plus que corrects.

Autant dire qu’Aurora retenait également des piques, mais contrairement à D0D0. Elle ne dit rien, car son apprenti n’avait pas vraiment de quoi prendre des vêtements plus présentables. Elle s’assit au bout du fauteuil en attendant si besoin est il aura le droit à une conseillère pour le choix. L’astrodroïde revient rapidement avec une bourse ayant une somme de trente mille crédits. Somme qui lui est alloué et qui pourra en faire ce qu’il veut une fois qu’il aura acheté des tuniques de sith. D0D0 se mit ensuite au côté de Dark Aurora et ne tarda pas à se mettre en veille. Elle jeta un regard à son droïde avant de fixer  à nouveau avec tranquillité le zabrak.

- Dodo est un astrodroïde avec une personnalité bien affirme et il l’est bien le seul à pouvoir ce permettre par mon autorité un tel comportement. As-tu des appréhensions le concernant ? Car sache que tu seras sans doute amené à interagir plus que tu ne l’imagines avec lui et si tu arrives à t’entendre avec lui il peut se montrer serviable.

Tant qu’il n’oublie pas qu’il est d’abord au service d’Aurora, Molari n’aura rien à craindre de D0D0. Le petit droïde étant programmé pour assurer sa sécurité, ainsi que celle des enfants d’Aurora et si jamais elle meurt sa priorité sera de protéger ce qu’il appelle les extensions organiques indépendantes de sa maîtresse.

Apparence de D0D0-7:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Molari Rautha
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 35
Race : Humain / Zabrak de Dathomir
Âge du personnage : 18 ans
Arme principale : deux sabres laser
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
46/100  (46/100)
XP:
1800/7000  (1800/7000)
Spécialité: Sabre laser dans chaque main
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]


Suivant son Maître toujours à environs cinq pas derrière, Molari restait silencieux. Ils allaient donc sur Dromund Kass. Un lieux totalement méconnu de sa personne, mais il en avait entendu parlé par les instructeur.. le berceau de l'Empire Sith... Un Empire qui peinait sous le poids de l'envahisseur... Zakel.  Toujours  muet pour le moment, le Zabrak se contenta d'approuver du chef tout en inspectant l'endroit qu'ils parcouraient. D'un genre attentif, et habitué à la fourberie, notre nouvel apprenti vérifiait toujours où il mettait les pieds.  Arrivant devant la navette, Molari eut comme un instant d'hésitation. Mais ceci n'en fut pas véritablement une. Il réalisait simplement que la dernière fois qu'il était venu ici, c'était pour découvrir Korriban, sans qu'on lui demande son avis. Son regard doré se plissa légèrement, car pour le jeune homme c'était une victoire en soit de se retrouver à nouveau ici, mais pour en partir. Ne faisant donc sûrement pas attendre Dark Aurora, Molari grimpa sur la passerelle afin de la rejoindre à l'intérieur. Une fois assit, le décollage ne se fit point attendre et bientôt, le Zabrack pu admirer en silence l'espace. Depuis combien d'année ne l'avait il pas contemplé ?... presque huit années.  Croisant les bras, l'apprenti se contenta de patienter, jusqu'à ce qu'ils arrivent dans le spacioport...Il préférait ne pas tellement poser de question, désirant simplement découvrir par lui même, tout ce que son maître désirait lui montrer. Il allait devoir se familiariser rapidement à sa nouvelle condition s'il voulait avancer une fois de plus. Lorsque la soute s'ouvrit pour les laisser descendre, une sorte d'astro droïde vint à leur rencontre tout en bipant sur ses appuies.  Chose à quoi Molari se contenta simplement de le fusiller du regard. Il croyait qu'il ne l'avait pas compris ? Qu'il vienne un peu dans le sable de Korriban et on en reparlera. Tas de ferraille.  Mais cela ne franchit point ses lèvres. Il avait autre chose à faire que de se prendre la tête avec un droïde.

Apprenant qu'il se nommait D0D0-7 le Zabrak regarda à nouveau l'intéressé et finit par simplement réppliquer


► La serpillière ne s'abaissera sûrement pas à son niveau.

Il l'avait mauvaise à n'en point douter. Mais bon, ce qui l'épargnait c'était bien d'être le droïde de son maître...Mais aussi le fait qu'il n'avait pas parlé de ses cornes.. Là il y aurait eu un massacre. Quoi qu'il en soit, c'est de cette façon que Molari dévoilait ses aptitudes linguistiques. Pour le reste Il se montra plus ou moins docile à découvrir le vaisseau en la compagnie de D0D0...Mine de rien ceci lui donnait des envie quand à pouvoir un jour, posséder aussi une telle merveille. Mais l'apprenti gardait la tête froide,ce n'était que le début de son cheminement. Il y avait encore beaucoup à accomplir. Alors qu'il rejoignait Dark Aurora, le vaisseau sembla ralentir... Signe qu'ils arrivaient enfin. Aussi, Molari ne put s'empêcher de glisser un regard vers l'extérieur, notant un paysage nouveau....Une planète tout aussi dangereuse que Korriban...Dromund Kass. Ce n'est qu'une fois posé qu'il reçu alors une bourse plutôt conséquente. Voila bien longtemps que le gamin n'avait pas vu une telle chose au creux de sa main caleuse. Il soupesa un temps avant de ranger ça en sa poche.  Sa voix se manifesta donc une nouvelle fois, alors que le Zabrak ressentit l'attention d'Aurora se poser sur lui.

► Non, tout ira parfaitement bien mon Maître.

Tant qu'il ne lui cassait pas les pieds pour ses cornes, il n'aura rien à lui dire. Mais ce n'est pas pour autant qu'il ne le remettra pas à sa place verbalement. Molari n'était pas du genre à se laissé marcher sur les pieds. L'impatience naissait en sa poitrine...L'envie de voir ce nouveau monde, mais surtout de pouvoir faire ses preuves.. Son visage cependant paraissait fermé et son esprit en faisait de même. Un mode de défense qu'il avait apprit à forgé à force d'être sans cesse sous pression sur Korriban. Quelque chose d'assez essentiel pour un Sith, s'il désirait vivre assez longtemps. Son regard doré avisa un peu l'extérieur encore, il pouvait sentir le côté obscur de cet endroit, un air familier. Bientôt il pourra fouler ce monde et se changer. Molari avait d'ailleurs une idée assez précise de ce qu'il voulait porter. Les bures il n'en était plus question pour toute les fois où il se prenait les pieds dedans. Diantre... voilà qu'il se mettait à parler habillement... Non mais franchement. Restant assit, le Zabrak se contenta de ressentir l'instant simplement. Il n'aurait jamais imaginer finir sa journée  dans ce coin de la galaxie... Loin  de là.



_________________



Voir le profil de l'utilisateur
Dark Aurora
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 17/04/2018
Age : 27
Race : Humain
Âge du personnage : 24 ans
Arme principale : Sabre laser à une main
Holonet

Fiche de perso
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
3250/8000  (3250/8000)
Spécialité: Force (Sortilège)
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]
Pour une première rencontre, Molari n’est pas bavard. Aurora ne lui reproche point, si elle se fit à sa mémoire lorsque Dark Vox la prit comme apprentie, elle ne parlait guère plus que son apprenti d’aujourd’hui. Elle réalise qu’ils ont beaucoup de points communs en surface. Tous deux ont surtout observé leur nouvel environnement. En y réfléchissant, est-ce que tous les apprentis sith quittant Korriban n’ont pas une réaction similaire ? L’espace n’émerveille la Dark que lorsqu’elle aperçoit les planètes d’assez près dans l’espace. Elle n’aurait pas cru qu’être en compagnie d’un jeune zabrak sous son aile la renverrait dans des souvenirs nostalgiques lointains. Sauf, qu’à l’époque elle fut apprentie d’un simple Dark sans vouloir rabaisser son ancien maître. Comment Molari ressentait le fait d’être apprenti d’un Dark du conseil noir ? Sans doute comme une chance, une chance qu’il devra concrétiser au vu des dangers qu’il va encourir juste par le simple fait d’être son apprenti.

Lors de la rencontre avec D0D0 et Molari. Aurora conserva le silence et nota la réaction de son nouvel élève. Derrière un masque impassible, elle fut ravie de voir que Molari ne se laisserait pas marcher sur les pieds. C’est ce qui la conforte dans la programmation de D0D0 si l’astrodoïde est si différente de sa personne, c’est justement pour avoir l’occasion d’assister à ce genre d’événement. Pouvant la mettre devant des facettes inexplorées des personnalités qu’elle fréquente. Même si dans le cas présent elle a encore beaucoup à découvrir dans tous les cas. En approche de Dromund Kass, elle sentit l’envie d’explorer de Molari le nouveau monde qui est à sa portée. Qu’il ne se fasse pas de souci, il aura tout le temps de le visiter de fond en comble.

À l’atterrissage dans le hangar. Ils pouvaient voir sur le droit du vaisseau en sorte plusieurs navettes de l’empire sith. Mais également des salles de stockage à gauche et à droite avec les panneaux marquant ce qu’il y a dedans. Armement, pièce de rechange, ainsi de suite. Bien que peu naturelle pour l’aristocrate de faire visiter toute la maison depuis la piste d’atterrissage. S’il a fallu dix minutes à tout casser afin d’explorer le Crépuscule. Ce n’est pas moins de deux heures qu’il a fallu pour juste montrer les pièces et leur utilité. Le secteur des invités, les quartiers des employés ainsi que celle de la garnissions au service d’Aurora. Garnisons qui combiné aux droïdes de combat présent assuré une protection plus qu’efficace contre les instructions classiques. Obligeant ceux qui souhaitent attaquer la demeure par des moyens classiques de prendre des moyens importants ou des assassins d’élite s’il cherche à nuire à la cheffe de la demeure. On passera également la visite de l’extérieur qu’elle a résumé à être des jardins. Il put également observer la démesure des corridors notamment du hall d’entrée. Il y a bien d’autres pièces, mais il est inutile de les lister. Comme les pièces souterraines d’entraînement, séparé des souterraines pour les invités provisoires. Un nom raffiné pour qualifier les prisonniers ou les otages ou encore pour mener des interrogatoires.

Elle conclut, sur l’étage ou est sa chambre personnelle, mais également ce qui sera les appartements personnels de son apprenti. Non, loin des siens, mais également de ceux de ses enfants. Sans compter qu’à cet étage accessible uniquement par escalier en colimaçon. Ce trouve également les salles des serveurs informatiques. L’une des trois pièces interdites à Molari, les deux autres étant les appartements d’Aurora et ceux de ses enfants sauf en cas de danger imminent. Enfants qui se sont d’ailleurs amusés à déplacer des meubles en son absence. Elle prévient alors D0D0 de mettre jour les systèmes concernant Molari et de lui envoyer Crescent et Lurenzu. Le petit droïde n’en fut pas ravi, mais devait s’exécuter au risque de l’être. Après cela elle laissa Molari disposer de son temps comme il le souhaitait. Désormais, Dark Aurora pouvait s’occuper d’autre affaire.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Holonet
Revenir en haut Aller en bas
Re: Un maitre et un apprenti [Molari]
Un maitre et un apprenti [Molari]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les SITH : le maitre et l'apprenti vont toujours par deux
» l'amour d'un chat pour son maitre
» Haldurion, apprenti Chevalier Galadhrim
» Azadeh Shah [Maitre Coq]
» tambour et contre maitre orc compatible avec Isengard?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legacy Of darkness ::   :: Siège de l'Empire :: Korriban :: Académie Sith-